sanovia-logo
MENU
Imprimer cet article Imprimer cet article

La Suisse veut éradiquer l’énergie nucléaire… Comment ?

 la-suisse-veut-eradiquer-lenergie-nucleaire-comment

La politique énergétique helvétique se focalise actuellement sur la méthode via laquelle pourrait compenser la production des centrales nucléaires qui cesseront de fonctionner à l’avenir. Selon une étude de l’Association Avenir Énergétique de la Suisse (EZS, sigles en allemand), il y n’aurait certainement pas des préoccupations à se faire : les énergies renouvelables peuvent compenser la moitié de la production d’origine nucléaire.

 

Après la catastrophe de Fukushima, au Japon, en 2011, le Gouvernement suisse a décidé d’ouvrir la voie pour changer la stratégie de production énergétique, en laissant de côté le nucléaire et en favorisant les énergies propres. La question était la suivante : Comment compenser cette production nucléaire ? L’année dernière, les cinq réacteurs nucléaires en service ont produit 22 TWh d’électricité, l’équivalent d’un tiers de la consommation nationale.

 

Energie Zukunft Schweiz (l’Association Avenir Energétique de la Suisse EZS), qui met en avant les milieux favorables aux énergies renouvelables, affirme que la moitié de cette production nucléaire peut être rapidement compensées. Les producteurs helvétiques d’électricité ont investi environ 7 milliards de francs suisse durant ces cinsq dernières années dans des installations – notamment éoliennes dans les pays voisins. Ces centrales assurent la production de plus de 6,5 TWh/an.

 

À cette production s’ajoute celle des centrales déjà mis en place sur le territoire suisse, générant près de 4,4 TWh d’énergie renouvelable par an. Par ailleurs, le financement des nouvelles infrastructures, qui produiront 3,8 TWh supplémentaires, est déjà assuré. Ainsi, dans les prochaines années, la Suisse peut équilibrer la moitié de sa production nucléaire.

 

Et la portion des énergies propres pourrait être plus conséquente, car des projets est en phase d’attente susceptibles de générer 6,4 TWh supplémentaires.